Le but d'une dériviation est de découvrir l’espace de la ville au hasard.
Une dériviation se joue avec deux dés, seul ou à plusieurs.


1. Lancer les dés
Les deux dés donnent deux combinaisons de chiffres possibles. Choisir une combinaison et la mémoriser. Prendre une direction dans la ville.

2. Bifurquer
Le premier chiffre de la combinaison des dés indique dans quelle rue bifurquer à droite ou à gauche, selon votre choix. Par exemple, si la combinaison des dés est 54, prenez la cinquième rue que vous croisez soit sur votre gauche, soit sur votre droite.
Le second chiffre de la combinaison des dés indique dans quelle rue bifurquer dans la direction opposée à la précédente. Soit dans notre exemple, la quatrième rue sur votre droite si vous aviez pris la cinquième rue sur votre gauche ou la quatrième rue sur votre gauche si vous aviez pris la cinquième rue sur votre droite.

3. Regarder
Le nombre formé par les deux chiffres de la combinaison des dés indique le numéro de la rue à hauteur duquel vous devez vous arrêter pour regarder, avant de relancer les dés pour une nouvelle dériviation. Dans notre exemple, ce numéro est le 54.
(Si la rue n'a pas de numéro correspondant à la combinaison des dés ou encore si celui-ci est dans la direction opposée à votre marche, reportez-vous aux règles des variantes).

IMPORTANT : une dériviation n’a d’autre but que de vous faire découvrir l'espace de la ville. À tout moment, il vous est possible de stopper le jeu pour observer les lieux que vous traversez.

(Des variantes à la règle du jeu sont possibles, comme jouer avec quatre dés plutôt que deux ; changer l’équivalence de la combinaison du nombre des dés au numéro de la rue par un nombre de pas ; etc.)
Dériviation-Publicaktie, 11/9/2005 (extrait)
Dériviation-Partitions, 7/5/2011 (extrait)
Dans la performance urbaine Dériviation, la ville est envisagée comme un plateau de jeu.
Les participants sont guidés dans l'espace urbain par des tirages successifs de dés.
Le jeu Dériviation permet de découvrir et de traverser les différentes ambiances urbaines sur le mode de l'aléatoire et du hasard.
Le jeu est une interface pour expérimenter le réseau urbain et ses différents contextes.
Le jeu réhabilite le piéton et la marche comme mode d'appropriation de l'espace public.
performance urbaine déambulatoire, depuis 2005
Dériviation est un jeu urbain inventé en 2005. Il s'inspire des techniques surréalistes et situationnistes de dérive. Le jeu se joue avec deux dés, seul ou à plusieurs. Il permet de parcourir la ville par le hasard.
L'action Dériviation se déroule en 3 temps :
- l'affichage du jeu dans l'espace public
- l'activation du jeu dans l'espace public
- la réalisation des archives du jeu

1. Affichage du jeu
Les règles du jeu sont éditées sur une affiche de couleur jaune 60 x 60 cm.
Les affiches présentant la règle du jeu sont encollées de manière sauvage dans l'espace public de la ville.
Les affiches du jeu agissent comme un "statement" programmatique : toute personne qui rencontre et lit une affiche peut potentiellement activer le jeu.
L'affichage publique est une stratégie d'occupation de l'espace par l'art.
Le jeu, qu'il soit activé ou non, existe dès le moment que les règles du jeu sont affichées dans l'espace public.

2. L'activation du jeu
Le jeu peut être activé à tout moment, de manière collective ou individuelle.
La dérive sur le mode de l'aléatoire et du hasard entraîne le ou les joueurs dans des quartiers de la ville non choisis, non désirés.
Le jeu crée les conditions d'une déterritorialisation extrême des participants. Les participants ne choisissent ni les voies de circulation qu'ils empruntent, ni les zones qu'ils traversent. Dans ce sens, la circulation devient un acte politique.

3. Les archives du jeu
Les archives du jeu sont constitués de vidéos enregistrées lors de l'activation du jeu, d'entretiens vidéo réalisés après le jeu et d'un ensemble de cartographie.
Dériviation (jeu urbain à l'usage du piéton)
Dériviation (règles du jeu)
JÉRÔME GILLER
Dériviation-Greetings From Bourgogne-Marlière, 2012
diaporama photographique