JÉRÔME GILLER
résidence-mission CLEA
Communauté Urbaine de Dunkerque Grand Littoral
janvier-mai 2016
Le Chantier
Foyer d'hébergement du Comte Jean
association Les Papillons Blancs (Dunkerque)
A l’arrière du foyer d’hébergement, un terrain en friche est recouvert de matériaux de construction (déchets).
Le terrain bien que facilement accessible n’est pas utiliser par les résidents du foyer.
En utilisant des matériaux présent sur la friche (briques, pierres, bois, PVC, etc), nous avons construit un «lieu» commun qui servira de lieu de réunion et de rencontre ou simplement de lieu de détente.
C’est le travail collectif et les échanges qui se sont produit sur le terrain qui ont fait apparaître les formes d’occupation : formes fonctionnelles (bancs, tables, etc. ) ; formes symboliques (sculptures, drapeaux).
sélection de 5 "gestes artistiques" réalisés pendant la résidence
La Tim’Mobile
Maison de Quartier La Timonerie (Dunkerque)
Dans le contexte singulier du quartier du Grand Large de Dunkerque (gêle du projet urbanistique, présence de nombreuses friches), la Maison de Quartier La Timonerie qui se trouve isolée au fond du quartier rencontre des difficultés à faire connaître ses activités auprès des habitants.

En travaillant à partir de ce contexte, il s’agissait de répondre aux questions suivantes : comment porter la voix de la Maison de Quartier à l’extérieur de son batiment, comment occuper les espaces en friches du quartier pour le faire vivre ?
En guise de réponse, nous avons travailler à la création d’un mobilier urbain mobile.
Le mobilier a été crée à partir de palettes-europes récupérées par les usagers de la Maison de Quartier.
Le mobilier sera utilisé par la Maison de Quartier La Timonerie pour investir l’espace public du Grand Large et organiser des fêtes et des rencontres urbaines.
Le mobilier a été utilisé pour la première fois le 21 mai 2016 lors de la Nuit des Musées.
Il a été déplacé de la Maison de Quartier pour être installé sur le parvis du F.R.A.C. Nord Pas-de-Calais et mis à disposition des publics de la manifestation.
La Trabant’urbaine
Ecole Primaire de la Mer (Malo-les-Bains)
- La classe de CP participe au dispositif « La classe / l’œuvre » mise en oeuvre par le LAAC.
Le geste CLEA est un geste associé.

- Le LAAC propose de travailler à partir de l’oeuvre de Philippe Hollevout « Trabant » : une voiture (modèle Trabant) dont la carrosserie est couverte d’une peinture de style « Pop’Art ».

Le geste artistique CLEA propose de re-créer une “Trabant” en carton dans une esthétique urbaine (empreintes du sol de Malo-les-Bains) et de réaliser un happening avec la réplique.

- Les profils de la carrosserie de la voiture Trabant (portes, ailes, les roues, toit, capot) ont été découpés dans du carton. Sur les éléments en carton ont été collées des feuilles de papier recouvertes d’empreintes du sol de Malo-les-Bains réalisées à la pastel grasse.
- La voiture “Trabant’urbaine” sert à la réalisation d’un happening filmé avec les élèves de la classe. Les enfants découvrent les éléments de la voiture dans le jardin du LAAC. Ils les conduisent dans le Musée en groupe et reconstituent la réplique de la “Trabant” dans le LAAC devant l’œuvre originale.

- La vidéo du happening et les éléments de la voiture ont été exposés au LAAC le 21 mai lors de la Nuit des Musées. - une image de la performance a été éditée en carte postale et distribuée au public du LAAC le jour de la Nuit des Musées.
L’Ecole Buissonière
Ecole Primaire Parc de la Marine (Dunkerque-Centre)
- L’école du Parc de la Marine sera fermée à la fin de l’année scolaire (2016) et démolie prochainement. Les élèves et les enseignants seront répartis dans d’autres établissements scolaires.

C’est à partir de ce contexte particulier que se déroule le geste artistique.
Il est question de faire parler les enfants sur la problématique de la fermeture de l’école et d’organiser un déménagement symbolique des objets de l’école pour créer une installation / sculpture.


1. Entretien vidéo : La parole des enfants est récoltée sous forme d’entretien vidéo. Chaque élève est invité à se rendre à l’entretien vidéo avec un objet de l’école de son choix ; objet qu’il souhaiterai emporter avec lui dans sa future école.
L’objet choisi est un médiateur qui permet à chaque élève de parler de son rapport à l’école et du contexte particulier de la fermeture de l’école du Parc de la Marine. Les entretiens durent entre 5 et 8 mn.



2. Déménagement / sculpture : réalisation d'une vidéo stop-motion.
Chaque élève a emporté l’objet qu’il avait choisi dans le préau de l’école pour créer une sculpture collective.
Les Troncs Publics
Centre Communal d’Action Social de Loon-Plage (Loon-Plage)
Une marche urbaine reliant le centre ville de Loon-Plage au cimetière est l’occasion de réfléchir à l’aménagement de l’espace public.
Un atelier cartographique permet de consigner les remarques et de réfléchir à la création d’un mobilier urbain pour créer des zones conviviales et de repos dans la ville.

Le mobilier urbain est crée à partir de troncs d’arbres trouvés sur un terrain communal.
Avec l'aide des services municipaux de la ville, deux lieux sont investis par le mobilier : le cimetière de Loon-Plage et une aire de pétanque située derrière le Centre Communal d’Action Social.
archive vidéo :
"des palettes au grand Large", un film de Frédéric Touchard